La future maman et son alimentation

Le calcium est essentiel pour la santé des os et pour la constitution du squelette de bébé. On le trouve dans le lait et les produits laitiers. Consommez trois ou quatre produits laitiers par jour, ce qui équivaut environ un à chaque repas, avec du lait, du fromage, du yaourt ou du fromage blanc ! 1 verre de lait équivaut à 1 yaourt de 125 grammes ou à 20 grammes de fromage.

La Vitamine D est aussi importante pour la santé de la maman et du bébé. Elle augmente les possibilités de l’organisme à absorber le calcium des aliments. Les besoins en vitamine D sont doublés pendant la grossesse, pour subvenir aussi à celle de bébé. On la retrouve dans les poissons gras, le saumon, la sardine, le foie, les œufs et dans les produits laitiers.

Le fer est primordial pour la future maman, surtout en fin de grossesse. Il permet d’éviter la diminution des globules rouges qui peut être à l’origine de l’anémie (risques de prématurité et de faible poids du bébé.) Pour éviter cette carence, consommez des œufs, du poisson, de la viande, des lentilles, des haricots blancs, des pois chiches, des oléagineux ou même encore des épinards…Vous pouvez manger au minimum deux fois par semaine du poisson ! (des sardines, du thon, du maquereau…). Le brocoli est un des aliments apportant le plus de vitamines C. Consommer du citron, des oranges, des pamplemousses qui contiennent de la vitamine C, qui permet une meilleure absorption du fer.

La vitamine B9 est très importante pour la femme enceinte. En effet, une carence en vitamine B9 peut entrainer une anomalie du développement du placenta, un retard de croissance du fœtus, des anomalies neurologiques ainsi qu’une augmentation du risque de prématurité. Ou trouver cette vitamine ? Les légumes verts, par exemple, sont riches en Vitamine B9 qui intervient dans le développement du fœtus : des épinards, du cresson, de la chicorée, du pissenlit, de la mâche, du melon, de la châtaigne, des noix, des pois chiches, de la laitue, de la salade verte, des endives, du chou, des poireaux, des artichauts, des haricots verts, des petits pois, des asperges, des betteraves, des courgettes, des avocats ou des lentilles ! Vous pouvez aussi consommer des œufs, du fromage, des carottes, des tomates, des oignons, du mais, ou des poivrons…Les bananes, les kiwis, les fruits rouges, les dattes ou encore les figues sont aussi conseillées !

L’iode est également indispensable pour assurer le fonctionnement de la glande thyroïde et le bon développement du cerveau du bébé. On la retrouve dans les crustacés, les poissons de mer, le lait et produits laitiers, les œufs et le sel iodé.

Les glucides constituent l’essentiel de l’alimentation du fœtus. Pensez à consommer des sucres lents comme les féculents, les céréales et le pain par exemple ! Les protéines sont très importantes aussi pour le bébé. Elles se trouvent dans les viandes, les poissons, les œufs et les produits laitiers. Les fruits sont à consommer sans modération !

La future maman doit privilégier le poisson dans son alimentation car il apporte des quantités suffisantes en iode, sélénium, vitamine D, vitamine B12 et surtout en oméga 3, des substances indispensables au bon développement du bébé et à la construction de son cerveau (thon, sardine, maquereau, hareng mais évitez les poissons de rivière, comme les anguilles qui peuvent apporter du mercure.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *