Sècheresse intime

Qu’est-ce que la sècheresse intime ?

On parle de sécheresse intime (ou sécheresse vaginale) lorsque le vagin n’est pas correctement hydraté. Ce symptôme peut toucher toutes les femmes, mais se rencontre plus particulièrement chez celles qui sont ménopausées, enceintes ou les jeunes mamans. Outre le bouleversement hormonal, en cause dans ces trois cas, la sécheresse vaginale peut être provoquée par d’autres raisons telles que : le stress ou l’anxiété, la prise d’alcool, de tabac ou de drogues, de certains médicaments, mais aussi un moyen contraceptif ou une infection génitale.

Les causes :

Une baisse du taux d’oestrogènes (le + fréquent) :

S’il est vrai que le manque de désir influe sur le degré d’humidité du vagin, l’origine de ce problème intime est le plus souvent hormonale : une diminution du taux d’oestrogènes, qui permettent le maintien d’une certaine humidité du vagin de la puberté à la ménopause, limite les sécrétions et provoque une sécheresse vaginale.

Autres facteurs (non hormonaux) :

  • une irritation et/ou une infection de la muqueuse vaginale ;
  • une perturbation de la flore vaginale ;
  • le port de vêtements trop serrés, à l’origine de frottements prolongés de la vulve ;
  • et/ou des soins intimes trop agressifs : douches vaginales répétées, épilation vulvaire, utilisation de tampons durant toute la durée des règles…
  • Des rapports sexuels répétés et prolongés, des pénétrations trop rapides, sans préliminaires ou encore l’utilisation de préservatifs non lubrifiés peuvent également irriter la muqueuse du vagin.
  • Enfin, toutes les grandes fatigues, les altérations de l’état général, les maladies graves au long cours et/ou la prise de médicaments (antidépresseurs tricycliques, antipsychotiques…) causent des troubles de l’hydratation vaginale.

Nos conseils

Nous vous conseillons d’utiliser un gel intime lubrifiant et hydratant à base d’ingrédients retenant les molécules d’eau comme l’acide hyaluronique ou l’Aloe Vera.

​Les lubrifiants classiques n’assurent pas une lubrification tout au long du rapport. De même pour les gels à base de vaseline, d’huile ou parfumés, lesquels peuvent, en plus, aggraver les irritations.

La sécheresse vaginale peut rendre les rapports sexuels douloureux, c’est pourquoi il est recommandé d’utiliser un gel intime lubrifiant lors des rapports : à l’entrée du vagin, sur les parties externes de la vulve et/ou sur le sexe du conjoint.

Notre gamme de solutions

[nasa_products type="featured_product" columns_number="4" columns_number_small="1" columns_number_tablet="2" cat="confort-intime" is_ajax="yes"]